(English version)

Parisdécembre 1981, une annonce paraît dans le magazine "Best". elle va être à l'origine de la formation du groupe parisien dont le patronyme sera : SQUARE”.

                                                    

 Guy Hoc (vocal), Jean-Pierre Napoletano (guitare) et Thierry Fronty (guitare) vont être les piliers du quintet.

Ils ont pour pour influences DEEP PURPLE, IRON MAIDEN, AC/DC, ZZ TOP, STATUS QUO.

Compositions puis répétitions acharnées, dans un garage parisien au 3° sous-sol, SQUARE forge petit à petit sa personnalité, jusqu’à se faire remarquer par le label phare des «French heavy metal bands» Devil's Records.

 

1985 : Quatre années se sont déjà écoulées laissant le groupe affirmer son style : carré, solide, puissant, racé, mélodique et accrocheur. Le premier album du groupe voit alors le jour, il s’appellera “Rock Stars”.

Les titres, enregistrés en une semaine sont directs, musclés et sonnent comme de véritables hymnes pour les kids de l’époque. “Les cibles”, “Vivre”, “Rock Stars”,

“La bête” sont accueillis avec ferveur, les textes de Guy Hoc sont fédérateurs et authentiques. L’album est alors bien accueilli par le public. La presse spécialisée de l’époque soutien le groupe et les radios libres leur font écho. Le point d'orgue de cette époque sera le France Festival à Choisy le Roi grand messe du hard rock français, où le groupe va côtoyer en autres  TRUSTSATAN JOKERSWARNINGSTOCKS, VULCAIN...

 

1986 :  le groupe est au mieux de sa forme et se voit proposer une signature chez le label  BLACK DRAGON RECORDS, sous lʼimpulsion de Renaud Hantson. Lʼaventure continue avec un concert parisien en guest de SAVAGE GRACE (USA) et HEIR APPARENT (USA).

Ils rentrent en studio pour y poser les bases de leur second opus au Studio Davout à Paris. Malheureusement, le label sur lequel ils viennent de signer stoppe net lʼalbum pour cause de santé financière défaillante et abandonne le quintet parisien. La déception est énorme pour le jeune combo au destin prometteur.

Le groupe fait le tour des majors et des autres écuries, mais les temps ne sont pas à l’investissement. SQUARE se remet mal de cette déception, les concerts se font  plus rares, le groupe doute. C’est avec un second album non achevé que les parisiens décident de continuer leur carrière séparément.

Ce n'est pas sans surprise si dix ans après cet épisode douloureux, la formation voit un de ses titres devenu culte Rock Stars” compilé sur “Hard-Rock Rendez Vous”

(Axe Killer Records). Puis c'est le label Brennus qui réédite lʼalbum recherché par les fans en CD, le groupe pas encore reformé, change de nom pour des questions juridiques.

 

Mais il faudra attendre Juillet 2008 pour quʼau détour dʼune rencontre avec un membre dʼADX (Betov) et sous lʼimpulsion de son manager PhilʼEmʼAll que SQUARE rebaptisé “STILL SQUARE” ressorte les guitares des flights cases, et retrouve le chemin des studios de répétitions.

À la clé le Paris Metal France Festival” seconde édition. “La Locomotive fait alors résonner les titres du quintet reformé pour lʼoccasion, en compagnie de BLASPHEME, ADX, DEMON EYES, KILLERS. Son hard rock direct et franc nʼa pas vieilli et les fans acclament les 5 musiciens. Le succès de ce concert, au départ unique et sans lendemain, redonne au groupe lʼenvie de finir ce qui fut commencer 20 ans auparavant à savoir :  

Le second album.

Dans la foulée une seconde édition de “ROCK STARS” avec le DVD live du FRANCE FESTIVAL vient remplir les bacs des disquaires. 

Quelques gigs remettent en jambe une formation prête à en découdre avec son destin. Le public suit, quant à la musique, elle nʼa pas pris une ride. Le line-up sʼaffine au fil des concerts, un nouveau bassiste Pascal Gilleront (ex Falkirk), un nouveau batteur  Fabrice Trovato (ex TRENTE, ERICMCFADDEN) viennent renforcer la conviction et la cohésion du groupe,lʼénergie est bel et bien là.

Novembre 2009 : Enfin décidés, Guy, Thierry, Jean-Pierre, Pascal et Fabrice planifient la production et lʼenregistrement de lʼalbum tant attendu, C'est lʼingénieur du son Brett Caldas-Lima (ref : Freak Kitchen, Shannon, Kalisia…) qui pilote le groupe et les 10 titres qui viendront réveiller la campagne française (le groupe enregistre au Studio les Forges non loin de Chartres). “Laissez les rêver” en est la chanson phare.

STILL SQUARE passe avec brio lʼépreuve du 2° album très bien accueilli dans les médias. Le nouveau départ du groupe séduit les organisateurs de festivals (VOUZIERS, PMFF 5…) dans lesquels le groupe croise LOUDBLAST, KILLERS, SATAN JOKERS, VULCAIN, OCEAN, ADX…Le public ne sʼy trompe pas et prends autant de plaisir que le groupe lors des concerts placés sous le signe de lʼénergie de de la bonne humeur.

 

Aujourd’hui après 3 années de préparation, le groupe dévoile son nouvel album :

«Hard Rock’n’roll». Authentique et sincère, le groupe renoue avec la volonté «simple» de faire de la musique pour les fans de Classic Rock et de Hard Rock…

Les influences se mélangent avec le style «Square» des débuts. Enregistrés et mixés par Alain Maningé au Studio Lagrange 45masterisés par Thomas Veyron, les 12 nouveaux titres transpirent le plaisir de jouer un Hard Rock traditionnel, sans complexe et sans frime, juste pour le plaisir.

C’est le label Français Brennus Records qui distribuera ce troisième album.

 

En 2015, Still Square fêtera ses 35 ans de carrière avec une envie toujours intacte. Les visages sont burinés, les guitares sont usées, mais n’ont jamais aussi bien sonné. Sur scène, le rendez-vous est pris avec les fans qu’ils soient un peu grisonnant ou beaucoup

plus jeunes.

 

Le groupe a vieilli comme un bon whisky que l’on déguste sans glace ou …

 

«On the Rocks !!!».